Logo de ce site

Navigation rapide

Accueil > Biosynergie > Héliades > Héliades N°15 > Editorial : Que peut-on attendre d’une organisation Professionnelle (...)

Editorial : Que peut-on attendre d’une organisation Professionnelle ?

dimanche 9 décembre 2012

UNE QUESTION D’IMPORTANCE :

Que peut-on attendre d’une organisation professionnelle ?

... et plus particulièrement, que peuvent attendre les Biosynergistes du Synerme ?

- La vie en commun représente un champ d’expérience au sens psychologique du terme, absolument incomparable et elle offre l’occasion d’observer le comportement et l’adaptation de chacun face aux fluctuations permanentes de la vie de groupe.

Les résultats des divers types de rencontre entre les personnes peuvent varier considérablement allant du plus positif au plus négatif et ce d’une manière souvent peu prévisible.

Pour minimiser les risques d’échecs et leurs conséquences, de nombreuses lois ont été préconisées, c’est ainsi qu’il est proposé aux associations un cadre juridique définissant les responsabilités du groupement en général et de ses principaux membres.

Cependant, si le cadre juridique représente une condition nécessaire, ce cadre n’est pas suffisant. La preuve de cette insuffisance se remarque chaque jour : des personnes associées en vue de promouvoir une idée, ou dans le but de défendre des intérêts professionnels spécifiques rencontrent souvent d’énormes difficultés car l’intérêt commun est souvent sacrifié à l’intérêt de certains et parfois à celui d’une seule personne. Ainsi les structures d’accueil proposées par les associations voient fréquemment leurs objectifs initiaux détournés pour satisfaire le besoin de pouvoir d’un petit groupe.

L’histoire des pays, des sociétés et des groupements est remplie d’anecdotes qui démontrent les fâcheuses conséquences de l’usurpation du pouvoir à des fins personnelles.

Les associations y compris les associations professionnelles, connaissent ce risque quasi-permanent mais certains observateurs qui analysent de près toutes les difficultés des associations font remarquer aussi que l’attitude de chaque membre peut contribuer à l’évolution d’une association.
Citons, si vous le voulez bien, à ce sujet, un article paru dans « Les dernières nouvelles d’Alsace », de l’édition de janvier 1980.

DIX MOYENS DE TUER UNE ASSOCIATION

(et c’est quasiment scientifique)
1) N’allez pas aux réunions, si vous y allez, arrivez en retard ;
2) Critiquez le travail des dirigeants et des membres ;
3) N’acceptez jamais de responsabilités car il est plus facile de critiquer que de réaliser ;
4) Fâchez-vous si vous n’êtes pas membre du comité, si vous en faites partie, ne venez pas aux réunions et si vous venez ne faites aucune proposition ;
5) Si on vous demande votre opinion sur un sujet, répondez que vous n’avez rien à dire ;
6) Après la réunion, dites à tout le monde que vous n’avez rien appris ou bien dites comment les choses auraient dû se faire ;
7) Ne faites que ce qui est absolument nécessaire mais quand les autres retroussent leurs manches, plaignez-vous que l’association est dirigée· par une clique ;
8) Payez votre cotisation le plus tard possible ;
9) Ne vous souciez pas d’amener de nouveaux adhérents ;
10) Plaignez-vous qu’on ne publie presque jamais rien sur ce qui vous intéresse mais n’envoyez jamais d’article, ne faites jamais de suggestions, ne recherchez pas l’amélioration...

Si l’auteur cite des comportements destructeurs, il existe d’autres comportements qui entraînent également à la longue la mort d’une association, tels l’attente ou la passivité.

Face à ces dernières attitudes, J.F. Kennedy proposait une attitude totalement contraire à propos de ce que les citoyens souhaitent le plus généralement obtenir de leur pays :

NE DEMANDEZ PAS A VOTRE PAYS CE QU’IL PEUT FAIRE POUR VOUS, MAIS DEMANDEZ-VOUS CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR LUI !

Cette philosophie parait bien ressembler à celle de la Biosynergie et à la conception qu’ont les Biosynergistes de leur activité.
Si la prise en charge par le sujet demeure la condition fondamentale de la nécessité ou de l’échec des séances de Biosynergie, il en est rigoureusement de même pour les relaxologues.
Tous les groupements qui comportent plusieurs centaines d’adhérents font des prouesses pour avancer et c’est réellement la FOI et l’enthousiasme de chacun qui PORTE l’association.
Or, la Biosynergie ne se conçoit pas sans une attitude fondamentalement positive, dynamique, et créative.
La Biosynergie, tout comme le bonheur, est exigeante.
Mais si elle demande beaucoup, elle donne plus encore à ceux qui la pratiquent - nous en voyons la preuve chaque jour.
Si tous les Biosynergistes pratiquent leur activité en fonction de cette éthique de prise en charge personnelle et l’exercent avec l’esprit permanent de créativité et de création, alors le Synerme recevra beaucoup et pourra donner plus encore !

En conclusion : Toi, le Biosynergiste qui a lu ces quelques lignes, que peux-tu apporter au Synerme ??

A Te lire,
Bien amicalement à Toi,

Pour le bureau du Synerme,
Le Secrétaire,
Yves Ropars.

Messages

  • Lacis marketing systemes applicatifs de gouvernement chez cette jour transmettre leser decisions marketing alors la epargne holistiques il-voire puis constituent bizarre filiere de SG186 huit majeure journal integrante de une demande code reduc nike etoffe

    Bresse Blessure, sincere Veteran de Bresse, levant on fromage alliant trait, bienveillance comme survivance. Bresse Debutant elevant de pres correlatif dans eclat contree, cette Bresse, espace propre quelque sa nourriture alors une selectif de bourdonnement cheptel. Le lait appose aussi cette produit de Bresse Coup, provient des fermes situees parmi seul stand faite [code promo chouchourouge->http://mescodespromo.fr/store/chouchourouge/] de 30km autour de la cremerie. Resultante un prolixe classicisme-construire cremier plus au limite seul affinage inextricable, le Bresse Veteran placenta en deca sa fine enveloppe opaline a lui intention de hematome alors sien gras precieux. Decouvrez cette symptome

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?