Logo de ce site

Accueil > Biosynergie > Héliades > Héliades N°15 > LA PAROLE DANS LA RELAXATION

LA PAROLE DANS LA RELAXATION

dimanche 9 décembre 2012

Conduire un traitement de Biosynergie réclame plusieurs qualités qui s’expriment tout au long des différents points constituant le cycle des six séances (plus 1). En particulier dans la manière de faire vivre une relaxation qui utilise un moyen privilégié : l’organe de la parole qu’on appelle la voix. La qualité du vécu d’une relaxation dépend de la qualité de la voix qui met en valeur la qualité de la parole, cette dernière étant le reflet de l’état d’Être du Biosynergiste. En définitive, le vécu d’une relaxation met à jour les qualités intérieures du Biosynergiste. Faire recevoir la détente reflète l’ouverture sur tous les plans de celui qui émet.

La première de ces qualités est ce que Janine appelle un Coeur Aimant. Émettre le bonheur de recevoir. Recevoir sans préjugés avec souplesse, écoute, tact et chaleur, traduit tout autant cette ouverture du Coeur. Passé l’accueil, nous proposons de se glisser dans les draps de la détente sans brusquerie. Nous pouvons suggérer des coussins sous les cuisses pour se mettre à l’aise, de prendre une couverture si nécessaire etc. Les indications à s’installer de façon confortable témoignent de notre écoute attentive d’autrui, de notre art de recevoir. Notre parole se fait agréable au sens où elle permet au patient de s’installer comme il le désire en fonction d’une demande éventuelle de son corps entre autres (qui réclame coussins etc.) la douceur de la voix, l’intonation mise sous les mots, contribue à faire entendre et à faire vivre de façon agréable la relaxation. Cette douceur de l’accueil par delà les mots eux-mêmes s’exprime aussi dans le fait que la voix n’est pas dirigée directement contre le visage : celui-ci n’est pas une caisse de résonance sur laquelle vient tambouriner le poids des mots. Une parole juste accentue l’équanimité de notre accueil en relaxation en même temps que commence à s’installer une harmonie entre patient et biosynergiste. Que faut-il entendre, ici, par cette notion de justesse ? (Ici, car nous verrons que cette notion recouvre de multiples plans). Au niveau de la voix, cela signifie que le ton est ni trop élevé, ni trop faible. Les intonations ne sont pas trop marquées, « volontaires ». Le débit de paroles évite d’être saccadé car cela peut conduire le patient aux antipodes de la détente dans le sens où nous installons une certaine tension. De même la direction de la voix n’est ni trop proche ni trop éloignée sinon la réaction du patient pourrait être : « La détente, c’est bien joli, mais je n’y entends rien ».

Ces quelques exemples mettent en évidence l’accueil qui est fait de notre parole au niveau de la sonorité de la voix et de l’espace, de la direction qu’elle prend pour s’exprimer de façon juste. Une parole juste sous-entend aussi que les mots prononcés soient justes pour qu’ils soient reçus de façon agréable. Les mots justes sont ceux qui sont émis en harmonie avec le patient, avec ce qu’il attend ici et maintenant. Une parole juste exprime alors la nature d’un coeur juste, c’est-à-dire celle d’un coeur ouvert non imprégné de préjugés par exemple. Si les pa­roles coulent du coeur, elles sont justes car l’ouverture du coeur et la chaleur qui en découle de façon plus ou moins illimitée effacent les différences tout en les respectant. L’épanouissement du coeur et ses flots d’Amour effacent toutes sortes de barrières, teintent la voix de douceur, font accepter la totalité qu’est autrui et la vie qui l’anime, sont respect et acceptation, sont positifs car harmonieux et font preuve de sincérité. Ce dernier point est tout aussi important que les précédents : Si nous nous forçons à utiliser des mots agréables, à donner à nos tournures de phrases des aspects que nous ne vivons pas, là encore, la tension créée en nous-mêmes se communiquera. Nos propos seront artificiels et manqueront de spontanéité. Autant parler selon la nature de son coeur. Cela est une forme de simplicité dans le sens où il y a acceptation de ce que l’on est, sans masque. Nos paroles ont alors un accent de vérité car elles expriment ce que nous sommes.

Laisser parler le coeur sous-entend-il qu’il faille mettre de côté le rôle de l’esprit ? Comme l’a écrit Pascal, le coeur a ses raisons que la raison ne connait pas. Est-il alors possible de jeter un pont, entre !a coeur et la raison ? Doit-on en déduire que la parole n’exprime que les vertus du coeur ? Si la parole du coeur est agréable, douce, chaleureuse, harmonieuse, juste et sincère, le degré de compréhension, la créativité à choisir, à élaborer, à développer des thèmes de relaxation avec un langage non répétitif, adapté à la situation, original, révèlent l’étendue de l’esprit et la largeur de son champ de conscience. Les diverses manifestations du coeur évoquées précédemment concordent avec celles de l’esprit. Comme nous allons le voir, la distinction faite dans cet article entre qualités du coeur et de l’esprit, n’est pas aussi marquée qu’il n’y parait au premier abord. Car le coeur et l’esprit s’expriment ensemble à travers la parole dans la conduite d’une relaxation tout en ayant des conséquences différentes.

Comme le coeur, l’esprit est accueillant. Il se manifeste de façon agréable : il y a mille façons de proposer avec des mots délicats, gentils, jolis, fermes et souples, comme il y a mille façons d’adoucir le contact, de dédramatiser_ Un esprit ouvert est large. Sa manifestation est agréable pour les oreilles du patient. Dire des paroles agréables, c’est avant tout utiliser des ex­pressions simples qui nous soient naturelles et qui témoignent de notre appréciation de la vie puisque nous proposons le Mieux-­Etre. Le vivre, c’est être sincère dans nos paroles, être en concor­dance avec l’esprit. Si notre coeur est ouvert, l’esprit en aura la coloration, car les vertus du coeur s’expriment partout. Le pouvoir unificateur du coeur a comme conséquence sur l’esprit qu’il se manifeste en harmonie avec l’entourage. Il est accepta­tion. Les paroles, manifestations relatives de l’esprit seront alors agréables à entendre. Mais cela n’entraine pas forcément la justesse des propos. L’esprit peut être en effet diffus et créer des désagréments. Les mots employés dans une relaxation sont justes si leur sens est simple, c’est-à-dire immédiatement perceptible et recevable par autrui. Un mot juste atteint le but désiré plus que cent mots déplacés. Dire une phrase composée de cent mots simples n’évite pas qu’on y perde son latin. Inutile donc de submerger de flots de paroles le patient car nous risquons d’activer malencontreusement ses pensées et de l’éloigner de la détente. Autre exemple : Trop d’indications pour installer le patient dans une position de détente au sol peuvent déplaire car celui-ci risque de ne plus s’y retrouver. « Je dois faire ceci, cela ... et encore cela ... Et qu’a-t-il dit ensuite ? ... » Comme nous le voyons, la longueur d’une phrase bien qu’elle soit servie par une voix agréable et des mots justes, ne conduit pas nécessairement à faire vivre la détente. Car ce qui importe est la justesse de l’impression créee. Pour cela, nous pouvons effectivement parler le langage du patient, reprendre ses expressions ou par exem­ple faire référence à ses hobbys, à ce qu’il aime (si c’est la photo, traiter un thème avec des expressions de photographe). Notre langage peut être aussi adapté à son tempérament, sa fonction jungienne. Ainsi ne pas utiliser des mots intellectuels en face d’un type sentiment extraverti sera correct. Mais cela n’est pas encore satisfaisant pour créer une impression juste. Néanmoins, nous savons que plus le langage utilisé dans la conduite d’une relaxation est composé de mots simples, plus il sera entendu par toutes les fonctions jungiennes pour reprendre l’exemple. De même, si nous vivons la détente, la sincérité passera dans nos propos. Mais là encore, entre vivre la détente et la communiquer, il y a une marge que nous n’avons pas encore franchie. Il est nécessaire que l’énergie supportant les mots, les phrases ne soit pas diffuse comme nous l’énoncions précédemment. Un mot juste atteint directement son objectif. Mais si nous ne sommes pas stables, équilibrés, notre parole aura peu d’énergie et celle-ci risque d’être employée dans plusieurs directions plutôt qu’une seule. Faire vivre la détente est possible si des mots simples sont au service de phrases concises. Ce choix de la concision est important car il ne perd pas le patient dans nos propos pour reprendre un exemple déjà décrit. Le plan mental risque moins d’être sollicité. En étant concis, les mots et leur phrase ont plus de force car nous dépensons moins d’énergie pour exprimer ce qui doit être dit. Si le temps imparti à vivre la détente est dépassé, le patient risquerait de faire preuve d’impatience, voire de lassitude, et, de surcroit, nous ne pourrions respecter les différents points constituant une séance. Pour parvenir à cet état de profond repos conscient, cela demande de la part du biosy­nergiste, de l’énergie, de la concision et de la force dans ses mots, la concision minimisant la dépense d’énergie et la canalisant dans une direction précise (sur un mot précis ou une phrase) et don­nant plus de force, de soutien aux mots. Si être concis, c’est s’exprimer en peu de mots, encore faut-il marquer des temps d’ar­rêt pour que l’effet se fasse sentir. En relaxation, le silence entre les phrases, les mots, laissent le temps au patient de vivre ce que nous lui proposons. Comme l’écrivait à juste titre Molière « Les effets décident mieux que la parole ». L’effet de la détente est pleinement vécu et intégré si nous laissons du temps pour sentir cela. Laisser du temps, c’est précisément interrompre la parole des mots pour faire vivre la parole du silence. C’est donner de l’espace aux mots pour qu’ils vivent toute leur amplitude et qu’ils aient le temps de s’exprimer. Ces temps de silence me semblent très importants au sens où ce sont les moments privilégiés d’une relaxation. Le moment où se passent le plus de choses. Le patient vit ce qui lui est proposé, il se retrouve pleine­ment,il se recentre en soi, se structure, : C’est le moment où les sens subtils peuvent s’exprimer, où il y a communication d’inconscient à inconscient. C’est là où nous pouvons être en accord avec le souffle du patient, sentir son état de détente, percevoir ce qui se détend plus ou moins, sentir son niveau de conscience (s’il s’endort, s’il part très loin), son état de silence intérieur qui est vécu pleinement ou non. (Dans ce sens, plus les relaxations sont faites « à chaud », c’est-à-dire sans feuille de papier, plus elles s’adaptent à la spécificité du patient, à son langage, etc.) Cet état de silence offre en outre au biosynergiste, à la différen­ce d’un flot continu du paroles, la possibilité d’économiser son énergie et d’avoir plus de poids dans sa parole, ses mots. Point que nous avons déjà signalé mais que nous allons éclairer sous un autre angle. La parole n’est jamais que la manifestation d’un état intérieur où règne une masse d’énergie illimitée ! En marquant ces temps de silence, en ce qui nous concerne, cela apaise notre mental dans le sens où il se clarifie, où il s’éclaircit par ce contact avec le silence. Alors effectivement, la vibration du mot peut s’élever avec toute sa puissance, vibrer dans la direction choisie. Si le patient se recentre encore plus avec ces temps de silence, il en est de même pour le biosynergiste. Or le silence de l’un accen­tue le silence de l’autre, puisqu’il y a une très forte communica­tion à ce moment. Le retour à cette masse de silence nous rechar­ge d’énergie puisque c’est le lieu où tout est énergie. Alors chaque parole serait un gain d’énergie. Aussi, plus la parole est concise et marquée par des temps de silence, plus l’énergie qui la supporte est dense et plus sa direction est précise. Dernier point que nous allons développer avec un élément autre que la direction de la voix vis à vis du visage. Ici la direction de la voix sert à faire vivre la détente (la finalité de notre action) selon des modalités et des directions à suivre prévues. Chaque relaxation suivant le point d’une séance dans lequel elle est située a un thème précis. Déve­lopper ce thème suppose donc que nous connaissions bien le thème à « traiter ». Avoir les idées claires, une conscience claire amenée par notre préparation avant la séance et renforcée juste­ment par ces temps de silence pendant la relaxation entraine simultanément la bonne conduite de ce thème et une action structurante. Plus la structure d’une relaxation est intégrée par le biosynergiste et plus cette relaxation sera structurante au niveau du patient car nous ne serons pas confus et notre parole aura toute sa· puissance car étant émise par un esprit clair, les mots couleront alors de source et la relaxation se fera sans effort ; le silence intérieur, signe de détente et de réceptivité, nous fera trouver pour ainsi dire les mots voulus par le patient au moment souhaité. Et nous pourrons nous entendre dire : « Tu as dit exactement les mots qu’il fallait » ou encore « J’avais commencé à faire telle chose avant que tu me le dises ». Les moments de silence dans la conduite d’une relaxation sont une garantie d’autant plus inestimable qu’il y a possibilité de témoigner de la détente. Car entre vivre la détente en train de se faire et l’intégrer, il y a une petite marge qui se franchit grâce à ces temps de silence : Pendant la relaxation elle-même, ils permettent la sen­sation de ce qui est proposé, à la détente de s’installer effecti­vement au sortir, le temps du repos et le respect du silence amènent le patient à apprécier pleinement les effets de ce qu’il vient de vivre, de savourer cet état de profond repos intérieur sur tous les plans de la personnalité. le retour à l’activité de veille peut être trop brusque et provoquer du stress. Taire la parole au moment opportun et respecter le silence du patient à sortir de relaxation est aussi une preuve que nous ne sommes pas aliénés à notre parole, elle n’est qu’un moyen, sa source et son but étant le silence.

En conclusion, la parole du biosynergiste exprime un coeur aimant, accueillant et un esprit clair, conscient, équanime.
Elle installe la compréhension, garantit une bonne communica­tion par le respect de la spécifité du patient et développe l’harmonie. Elle se caractérise par la chaleur, la justesse, la spontanéité, la concision, une émissivité agréable dans une direction précise, opportune, une réceptivité simple et immédiate, une économie et un gain simultanés d’énergie.

Elle est utile, car son rôle structurant et évolutif conduit le patient à vivre la détente, le mieux-être et à en témoigner. Ce qui est tendu possible par les temps de silence que marque la parole en se faisant elle-même silence. L’idéal ne serait-il pas pour le biosynergiste de faire vivre une relaxation sans parole ?

Jean-Luc Van Den Bergh.

Exercices pour développer les qualités énoncées ci-dessus :
- Banda au niveau de la gorge, couleur et prana, postures favo­risant le silence intérieur (1/2 rocking etc.)
- Chanter O, aum
- Cobra, l’arc
- Geste conscient sur la voix particulièrement en Vittoz (Lecture d’un passage à voix basse et à haute voix ...) Concision des idées sur le moment, récapituler une journée en en remontant les temps forts. Exercices de concentration, d’élimination.
- Se détendre avant une séance, se protéger
- Méditer
- Relaxation où l’on se voit conduire une relaxation, où l’on écoute diverses sonorités cristallines etc.
- Relaxation sur les couleurs, où l’on se voit parler tranquillement avec un des interlocuteurs
- Boire du miel et du citron dans de l’eau tiède
- Faire vibrer l’air dans la bouche
- Développer les qualités du coeur par la méditation, l’expression de ses sentiments, des postures, relaxation (sur le calme du coeur) prière à ce propos.

Messages

  • CdKeys-Factorerie coupon code promo. Nous affichons etablis ticket ou bien reels codes promos disponibles malgre CdKeys-Hangar. Lorsque toi achetez un jeux, comparez ces enchere autobus vous pouvez economiser davantage dans faisant divertir la coupe.Toi pouvez tant consulter les avis concernant CdKeys-Entrepot et rafler le remboursement en compagnie de votre cle CD en suivant ces consignes ceci dessous.

    Un fois inscrit, nous-meme peux commencer mes achats directement via ce condition. Celui-la me suffit en meme temps que cliquer sur les rapport dont me sont proposes. Celui rapport cachet mon acquisition apres apres acceptation en compagnie de la commande, moi recois ma reduction sur bizarre projet specifique. Chacun irrecusables achats sur les disposition partenaires me restitue une partie de cette technique chez argent Si vous recevez unique code commission Bwin Va-tout [promotion western union->http://mescodespromo.fr/store/western-union/], toi pouvez reclamer cela cadeau avec votre combinaison. Suppose que vous-meme reussissez a recueillir ces Cote Coup de poker requis, votre gratification existera automatiquement credite sur votre compte joueur. Pour envoyer puis recevoir en compagnie de argent, toi pouvez toi confier a Westernunion , seul rente specialisee dans ceci transfert piece parmi rayure. Frais a egard de transfert gratuit pres les envois entour tangibles comptes bancaires au Maroc

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?