Logo de ce site

Accueil > Biosynergie > Héliades > Héliades N°27 > UN COLLOQUE D’IMPORTANCE ASSOCIE A UN HEUREUX ANNIVERSAIRE

Editorial

UN COLLOQUE D’IMPORTANCE ASSOCIE A UN HEUREUX ANNIVERSAIRE

lundi 10 décembre 2012

Il a bel et bien eu lieu ce premier colloque international concernant la relaxation thérapeutique.

Ainsi, les 12, 13 et 14 juin 1987 se réunissaient au Palais des Congrès 600 personnes venues du monde entier, notamment d’Espagne, d’Italie, de Hongrie et même du Japon.
Nous espérons pouvoir vous présenter dans le prochain numéro d’Héliades, quelques aperçus des grands moments de ce congrès, où la Biosynergie a pu se faire entendre en situant sa place dès maintenant par rapport à son caractère et à ses applications spécifiques.

Ce que d’ores et déjà, nous retiendrons d’im­portant, c’est la définition du professeur Pélicier, président du colloque, dans son allocution du dimanche matin.
En s’adressant aux praticiens de la relaxation, le professeur Pélicier affirmait ceci :
- vous êtes des praticiens de la cohérence,
- vous êtes des anthropologues.

Nous avons accueilli ces paroles à leur juste valeur, en appréciant la dimension et l’ouverture qu’elles donnent à la pratique de la relaxation, qui, selon le professeur Pelicier est plus qu’une théorie, plus qu’une doctrine, C’EST UN MOUVEMENT.

Voilà sans aucun doute, des paroles qui réconforteront les biosynergistes qui, depuis 10 années révolues, ont fait confiance à ce mouvement à peine perceptible encore en cette fin d’année 1976, date de début de la 1ère formation de relaxologues à ISTOR.

Il est hors de doute que les praticiens qui se sont maintenus, ont recherché pour eux-mêmes et pour leurs créatifs la cohérence - or cette attitude est particulièrement exigeante -.
Car, c’est principalement de la cohérence entre notre monde intérieur et son expression dans le monde extérieur qu’il s’agit.
La pratique de la relaxation, pour les professionnels, conduit inexorablement à entrer dans la voie de l’évolution - mais cette voie présente de nombreux mirages - d’où la présence, pour éviter mirages et pièges divers, de l’article très important que vous trouverez dans ce numéro concernant l’ouvrage de Dennis Boyes déjà cité dans le numéro de janvier dernier : « Evolution intérieure et problèmes psycho­logiques ».

Les maîtres en méditation prétendent que toutes les personnes en contact plus ou moins proche avec les énergies subtiles d’autrui, risquent de présenter des troubles psychiques relativement mineurs certes, mais suffisamment gênants pour entraver l’évolution notamment par une inflation de l’ego, (selon l’expression de Jung) qui rend sourd, aveugle et parfois condescendant celui qui en est atteint.

Le praticien en relaxation n’y échappera pas.

D’où la nécessité impérieuse de rester vigilant en ce domaine, pour soi-même et dans nos relations avec autrui afin de rester cohérent, et par là même, pouvoir proposer la cohérence.

Nous vous souhaitons de bonnes relaxations, des réflexions fructueuses et de bonnes vacances.

Pour HELIADES

Yves ROPARS