Logo de ce site

Accueil > Relaxation > L’ouverture au monde

Formation de relaxologue - 3ème année

L’ouverture au monde

dimanche 15 décembre 2002

Vous êtes bien installé(e) et la Terre vous accueille tel(le) que vous êtes en cet instant... Donnez-vous le temps de sentir ce simple contact qui vous fait du bien... Vous méritez ce temps de repos et déjà votre corps coule dans le rythme de votre respiration... Déjà votre respiration se ralentit, elle se fait douce, apaisante, presque silencieuse...
Vous percevez vos mains en contact avec le sol et à leur suite vos bras... vos épaules...

Vous sentez vos talons en contact avec le sol...
- vos mollets...
- vos cuisses...
- vos fesses...
- le bas du dos...
- le haut du dos...
Vous pouvez évaluer le poids de votre tête qui se fait lourde contre la Terre qui la porte...

A chaque expir, toutes vos articulations se relâchent...

- les poignets...
- les coudes...
- les épaules...
- les chevilles...
- les genoux...
- les hanches...
- la nuque...

C’est bon de pouvoir ainsi s’abandonner en toute confiance...
Détendez-vous... La peau de votre front s’éclaircit, se détend et se libère et votre front devient croissant de lune qui rayonne...
Détendez l’espace entre les deux yeux... Vos paupières sont délicatement posées l’une sur l’autre abritant vos globes oculaires qui se reposent...
Relâchez la peau de vos joues...
Décrispez vos machoires...
Détendez toute la masse cérébrale...

Goûtez l’ambiance générale de votre corps... N’est-il pas devenu plus présent ?...

Dans ce calme apparent se manifeste votre respiration... Observez simplement sans la modifier... Soyez attentif, attentive au mouvement de l’air à l’intérieur de vous... Percevez son passage à l’entrée de vos narines, légère sensation de fraîcheur...

Sentez que chaque inspir vous enrichit... A chaque inspir, l’énergie cosmique pénètre à l’intérieur de vous et s’y dépose... Votre poitrine est cet espace souple, spatieux, élastique qui abrite vos poumons... Vos poumons sont roses du plaisir de vous communiquer cette énergie présente en abondance tout autour de vous...

Placez à présent votre conscience dans votre plexus solaire... Percevez-en la chaleur...
De votre plexus solaire, la chaleur irradie dans tout votre organisme... Voyez ces rayons partir dans toutes les directions de votre corps... Vous pouvez en sentir les effets jusqu’au sommet de votre crâne... et jusqu’à la pointe de vos orteils... Sentez leur action bénéfique dans votre poitrine... dans votre nuque... dans votre tête... dans vos mains... dans vos bras...
- dans vos épaules...
- dans vos pieds...
- dans vos mollets...
- dans vos cuisses...
- dans votre bassin...
- dans votre ventre...
- dans tout votre dos...
Sur le passage de ces rayons dorés qui partent de votre plexus, tout est réchauffé, adouci, détendu...

Comme des ondes bienfaisantes, ces rayons chaleureux apportent à votre corps le confort et le plaisir d’être bien... Goûtez cet état...

Toute l’atmosphère autour de vous est en harmonie avec cet état intérieur et vous invite à la promenade...

Savez-vous qu’en certains endroits, la terre est rouge ? Eh bien, en cet instant, c’est sur un chemin de terre rouge que vous posez vos pieds et vous savourez le plaisir de vous déplacer dans un corps parfaitement détendu comme en sortant d’un bon bain...

Le rythme de votre marche est en accord parfait avec votre respiration et vous sentez régulièrement le contact de vos pieds sur cette terre rouge...
Bientôt, vous apercevez sur votre chemin une maison de briques rouges qui semble abandonnée... Vous approchez et vous rentrez... Une douce clarté rose pâle baigne la plus grande pièce, alors vous vous approchez de la fenêtre et vous l’ouvrez pour mieux laisser rentrer les derniers rayons du soleil couchant... Tandis que vous vous attardez quelques instants près de cette fenêtre, votre regard se perd dans l’horizon baigné de violet et tout votre corps se sent purifié et nettoyé par cette belle lumière...

Puis vous poursuivez cette visite à l’intérieur de cette maison et au fur et à mesure que vous avancez, c’est comme si cette maison revivait pour vous et vous en découvrez peu à peu ses qualités : elle vous accueille, elle vous abrite, vous apporte la chaleur... En traversant la chambre des enfants, vous pouvez imaginer leur regard étonné et joyeux chaque matin au réveil...

Reposez-vous un instant dans cet espace de plénitude et de paix...

Heureux de cette visite et de cette découverte, vous ressortez de cette maison et vous prenez le chemin du retour... Vous marchez d’un pas confiant et la présence d’arbres verts tout au long du chemin vous remplit d’une tranquille sérénité... Vous marchez tranquillement et vous voici bientôt dans cette pièce... Votre corps est encore tout baigné de cette couleur verte que la nature nous offre à profusion dans sa végétation...

Vous respirez tranquillement, silencieusement, intérieurement... Goûtez ce calme, cette paix, ce silence...

Pendant les jours qui vont suivre, rappelez-vous cet état de calme, de bien-être, d’ouverture à ce qui vous fait du bien... Tâchez de la garder en vous, dans vos activités... Dès qu’il paraît s’estomper, retrouvez-le par les sensations dans lesquelles vous êtes en ce moment : cet état de détente est inscrit en vous... Il va revenir et demeurer...

Sentez à nouveau votre corps en contact avec la Terre... Resituez les objets autour de vous... Resituez-vous dans cet pièce... Percevez les sons qui parviennent à vos oreilles... la lumière qui filtre à travers vos paupières...

Donnez à votre souffle plus d’ampleur... Respirez et amenez peu à peu la vie et le mouvement jusqu’au bout de vos doigts, de vos orteils...
Permettez à votre corps de s’étirer autant qu’il en a envie... Respirez encore jusqu’à en avoir envie de bailler... Faites-vous du bien, baillez et étirez-vous encore et alors seulement laissez vos yeux s’ouvrir ou cligner un instant... Etirez-vous bien...