Logo de ce site

Navigation rapide

Accueil > Biosynergie > Héliades > Héliades N°04 > Les mystères de la voix

Les mystères de la voix

dimanche 1er juin 2003

Victor Hugo : Tout bruit écouté longtemps devient une voix.

Selon le dictionnaire, la voix est un ensemble de sons que peut produire le larynx. L’appareil vocal est comparable à un instrument à anches. Certaines caractéristiques de la voix sont des indications de tel ou tel tempérament.

La projection vocale est définie comme l’utilisation de la voix avec intention déclarée d’agir sur autrui (appeler, donner un ordre, affirmer, informer). Elle est ainsi distinguée de l’utilisation de la voix lors de l’expression simple de la pensée, (parler seul, raconter, faire part de ses impressions, etc...) où l’auditeur n’est pas tenu de réagir.

Le problème de la régulation spontanée et des possibilités de contrôle personnel de la dynamique de la projection vocale est abordé et on en vient là aux MYSTERES DE LA VOIX, troublants parfois, restant encore à explorer.

Si l’on juge d’une voix au téléphone par exemple, c’est que cette retransmission de l’onde vocale est un test de première importance : registre, intonation, débit vif ou lent. La voix blanche, sans timbre, est toujours l’indice de déficience organique et psychique. Dans te cas de grandes émotions on a vu des individus devenir aphones. Une peur violente peut méme agir sur le sujet qui devient paralysé. C’est dire que les sons agissent sur le système nerveux. Nous savons que l’on peut soigner par les sons (gamme pentatonique). D’ailleurs la voix mal posée est source de troubles rhino-pharyngés, voire même de troubles auditifs.

La voix du bébé, avec ses cris nécessaires, précède celle de l’enfant dont la voix mue avant de devenir celle de l’adulte qui change rarement.

La voix du vieillard est souvent cassée, inégale, preuve de l’affaiblissement de l’organisme qui s’use.

Il y a des voix qui demeurent toujours jeunes, nettes, bien timbrées, douces indices d’individus bien équilibrés sur tous les plans. Les voix exagérément criardes ne sont pas l’indice d’un caractère facile. Le bégaiement et autres défauts sont les tests de la précipitation de l’esprit, la multitude des idées qui se pressent en un flot de paroles. Il faut de suite soigner cette infirmité des méthodes spéciales sont toujours appliquées avec succès.

Selon l’humeur du moment, la santé physique et psychique aussi,
le son de la voix peut changer totalement.

Le pouvoir de la voix qui est son est vraiment extraordinaire. Nous savons que ces sonorités peuvent guérir ou tuer, déplacer des objets, voire des maisons, des blocs de pierres, briser et détériorer gravement selon des lois qui demeurent souvent mystérieuses.
La loi de correspondance est bien connue en magie opérative.

Si l’individu, qu’il soit chanteur, musicien (car la sonorité des instruments est également efficace) arrive à trouver la note juste, c’est-à-dire la même vibration qu’un verre de table, voire d’un pont, n’importe quoi, on vibre ce son et le verre se brise, ta table se disjoint, le pont s’écroule, le plafond s’effondre. Nous avons souvent l’occasion de lire qu’un avion à réaction, ayant franchi le mur du son, a provoqué des dégats matériels catastrophiques, l’appareil a fait sans le savoir de la magie opérative, noire en l’occurence, car il y a des domaines interdits à l’homme qui n’est pas initié. Certains cris pratiqués dans le judo japonais atteignent l’adversaire qui s’écroule, parfois privé de vie.

Il n’y a pas deux voix semblables.
Une extraordinaire invention d’un savant - M. Kersta - a fait grand bruit en Amérique ; il s’agit de l’empreinte vocale, employée dans l’arsenal judiciaire qui avoue qu’elle est aussi importante que les empreintes digitales. C’est le spectogramme de la voix.

L’empreinte vocale, enregistrée par un appareil spécial, démontre qu’une voix, même déguisée, est toujours reconnué grâce à ce procédé car les éléments anatomiques sont impossibles à modifier, cavités vocales dans la gorge et dans le système nasal, structure des divers muscles contribuant à l’émission de toutes les voix 

En faisant prononcer te même mot à 80.000 personnes de même sexe et âge, ayant semble-t-il la même voix, on a obtenu des images électroniques en formes de taches, de lignes, de géométries entièrement différentes pour chaque personne.

Non seulement en matière de police, mais dans te domaine médical, cette découverte est sensationnelle, surtout pour les affections respiratoires et cardiaques.

L’initiation Hindoue est intéressante à ce point de vue et nous enseigne que certaines vibrations soignent nez, gorge, oreilles, et qu’il faut vibrer des mantras sacrés, syllabes qu’il faut chanter à bouche fermée.

PHREM Fait vibrer ta cage thoracique
OM Fait vibrer la base de la gorge
VOUM Fait vibrer la hauteur de la glotte
VAM Fait vibrer ta partie supérieure des cavités nasales
SAM Fait vibrer le palais et tes cavités nasales
MAM Fait vibrer la partie moyenne du palais, etc...

Le chant des voyelles, qui fut pratiqué par les grands prêtres de l’Antiquité était des incantations à la divinité, mais aussi il agissait sur l’Etre spirituel.

Le « O » dite voyelle de Protection
Le « U » dite voyelle de la Paix (cette-du souffle froid)
Le « E » dite voyelle de la Connaissance (celle du souffle chaud)
Le « I » dite voyelle solaire - dynamique
Le « A » dite voyelle divine par excellence.

La voix parlée est importante, mais la voix chantée encore bien davantage.
C’est pourquoi te chant religieux ne doit pas être déformé et transformé en chant profane (exécution dans les églises dites modernes de « rengaines », « chansonnettes »qui n’ont rien de sacré.)

Il existe la voix du silence, qui n’est pas l’absence de sonorités audibles mais un chant intérieur que l’initié peut exécuter en silence, mais avec force et efficacité. Entendus du monde de l’Astral et non des humains, ces rythmes sont choisis selon l’inspiration du sujet, qui émet alors des symphonies variées selon l’état de son âme. Ces louarige muettes atteignent les sphères supérieures, car se sont les ultra-sons de l’esprit. La règle du Silence et la Prière muette remontent à des millénaires.

Les animaux entendent des vibrations qui n’atteignent pas nos oreilles. Sifflets à ultra-sons par exemple. Leur voix est un langage. Il y a des bêtes qui parlent, chantunt : des oiseaux, des chiens, des ours. Le chant des Gibons femelles (singes) à l’aube est extraordinaire. Toute la gente animale nous reconnaît à notre voix.
Que dire de la voix intérieure silencieuse, mais dont les mots ne
peuvent être changés. Et cette voix de Dieu, la grande voix entendue par les prophètes, des Saints comme Jeanne d’Arc et tant
d’autres... Si les prophètes entendirent la voix de l’Éternel, le simple médium authentique entend également des phrases, soit distinctement, soit intérieurement.

Le registre de la voix parlée doit être en relation exacte avec ta voix chantée, c’est-à-dire que, pour ne pas fatiguer les cordes vocales, il faut mesurer avec le diapason la hauteur de la voix, son octave et le registre dans lequel on est à l’aise.

Il existe certaines méthodes spécialement conçues pour les personnes ayant à parler en public, l’intensité, l’étendue et les nuances devant varier avec te nombre des auditeurs et l’acoustique de la salle ; de toutes façons, émettre d’une voix claire et distincte et non monotone qui endort le public.

Un maître de l’éloquence disait :
Parlez toujours comme si vous vous adressiez à des sourds, à savoir être entendu jusqu’au fond de la salle, à des étrangers, c’est-à-dire à un auditoire qui ne comprend guère le sens de l’exposé, souvent difficile à digérer, et à des imbéciles... qui ne savent pas de quoi vous parlez.
Avouez que ce Maître était sévère.

Au premier stade de notre humanité, il n’y avait, selon la tradition, qu’une seule langue. On l’a appelée la Parole perdue, émission de la Voix, de sons compris de tous... animaux compris. (Non pas des grognements de bêtes, mais des vibrations sonores en rapport avec toutes les créations de la nature, tous les règnes.)

Que l’on entende, éveillé ou endormi
Que l’on entende avec ou sans vision.., qu’importe
La réalité n’en est pas moins convaincante.

Il faut prendre conscience de l’importance de la voix, de la nôtre d’abord, de celle des autres ensuite : alors nous aurons franchi un degré d’initiation absolument négligé dans les enseignements Occidentaux. Il est des sons nocifs qui tuent chaque jour notre organisme.

Il est utile de connaître certaines correspondances. Chaque jour a la semaine correspond à une planète, à un métal, à une couur, à une forme géométrique, à une pierre précieuse, etc..., mais aussi à une vibration, à une note de la gamme.

Ainsi :

Dimanche UT
Lundi
Mardi MI
Mercredi FA
Jeudi SOL
Vendredi LA
Samedi SI

Comme les signes du zodiaque, les heures du jour et de la nuit
correspondent aussi à des vibrations musicales.

Une symphonie universelle est jouée dans l’Astral. C’est la fameuse musique des Sphères, dont parle Pythagore. Les druides et les yogis le savaient et employaient des rituels incantatoires, où la voix de l’homme maîtrisait même les éléments, Le Christ apaisant les vents et la tempête ne sont pas une légende mais réalité. Le Mantra-Voga concerne les Incantations.

La maîtrise du 5ème chakra, celui de la gorge, nous intéresse
ici particulièrement puisqu’il concerne la voix.
C’est Vishuddha en sanscrit. Il concerne l’élément éthérique.
as exercices spéciaux font bénéficier l’organe par ce chakra.

=============================

Dire des Poèmes,
Chanter des Textes nobles...

Est indispensable pour ceux qui désirent s’élever
Spirituellement.
=============================
Le Rythme
malgré sa souplesse apparente
est une inflexible loi
1 - VAM - SHAM - SAM - Forme carrée orangé
2 - BAM - MAM - VAM - Forme de croissant rouge
3 - PAM - TAM - DAM - Forme de triangle vert
4 - KAM - JAM - NYAM - Forme de l’hexagone jaune
5 - AUM - OM - LUM - Forme de cercle bleu
6 - HAM - KSHA - - Forme de cercle indigo
7 - violet . C’est l’ouverture sur Brahma. C’est par ce 7ème chakra que s’échappe l’âme après la mort.

C’est sur ses Mille Pétales que sont inscrites les 50 lettres de
l’alphabet sanscrit.

LES VIBRATIONS

Les savants, pour montrer ce qui se produit quand on augmente la période des vibrations, émettent l’hypothèse d’une roue, d’une toupie ou d’un cylindre fonctionnant avec une grande rapidité. Cette expérience suppose que la roue, la toupie ou le cylindre tourne d’abord à une faible vitesse (nous appellerons cette chose qui tourne l’objet).
Supposons donc que l’objet tourne lentement.
Il est possible de le distinguer facilement, mais aucun son musical résultant de sa rotation ne vient frapper notre oreille.
Augmentons progressivement ta vitesse. En quelques instants, sa rotation devient si rapide qu’un léger bruit, une note basse, peut être entendu.

Puis, au fur et à mesure que l’objet tourne plus rapidement, la note s’élève dans l’échelle musicale. En augmentant encore la rapidité du mouvement, on peut distinguer la note immédiatement supérieure. Ainsi, les unes après les autres, toutes les notes de la gamme apparaissent de plus en plus aigües au fur et à mesure que la rapidité du mouvement s’accroît.

Finalement, quand ta rotation a atteint une certaine vitesse, la dernière note perceptible aux oreilles humaines est atteinte et le cri aigu, perçant, s’éteint, et, le silence suit. L’objet ne laisse plus entendre aucun son ni aucun bruit, la rapidité du mouvement étant si grande, les vibrations si rapides que l’oreille humaine ne peut plus les enregistrer.

A ce moment on commence à percevoir un accroissement de chaleur.
Puis, au bout d’un certain temps, l’oeil voit l’objet devenir d’une couleur rouge sombre. Si la rapidité devient encore plus grande, le rouge devient plus brillant. Puis la vitesse augmentant, le rouge devient orange , l’orange devient jaune. Puis apparaissent successivement les teintes verte, bleue, indigo, et enfin violette. Finalement, le violet s’évanouit et toute couleur disparait, l’oeil humain n’étant plus capable de les enregistrer.

Mais il existe des radiations invisibles qui émanent de l’objet, parmi lesquelles certaines sont employées en photographie. C’est alors que commencent à se manifester tes radiations particulières connues sous le nom de rayon X, etc..., quand la constitution physique de l’objet commence à se modifier. L’électricité et le magnétisme se manifestent quand l’amplitude suffisante de vibration est atteinte.

Quand l’objet acquiert un certain degré de vibration, ses molécules se désagrègent et se décomposent en ses propres éléments originaux et en ses propres atomes. Les atomes, obéissant au Principe de la Vibration, se séparent alors et redonnent les innombrables corpuscules dont ils étaient composés. Finalement, les corpuscules eux-mêmes disparaissent et on peut dire que l’objet est formé de substance éthérée.

Si la rapidité des vibrations était encore augmentée, l’objet atteindrait les degrés divers de la manifestation, puis il manifesterait tes différents stades mentaux ; ensuite, il poursuivrait sa route vers l’Esprit, jusqu’à ce qu’il finisse par réintégrer le Tout qu’est l’Esprit Absolu.

=============================
Celui qui comprend le Principe de Vibration
a saisi le Spectre du Pouvoir
Principe d’Hermès.
=============================

Le son est une vibration comparable à une sorte de magnétisme agissant sur la nature secrète des êtres beaucoup plus efficacement que sur les organes visibles. De là vient la puissance de ces Mantras que les Brahmanes se lèguent de génération en génération et dont eux seuls connaissent les paroles, les inflexions et le rythme. Ce sont de véritables chants incantatoires à caractère sacré.

Le mode d’expression n’est pas le même pour dire, réciter, chanter les diverses parties des Védas.
Le Rig Véda doit être récité
Le Yahour Véda doit être murmuré
Le Sama Véda doit être chanté.

Le Ghandarva Véda, livre du chanteur céleste, est un véritable traité du chant sacré et de la musique magique et plusieurs de ses chants peuvent conduire l’adepte jusqu’à certains états de l’extase.

La syllabe sacrée AUM jouit d’une grande puissance dans tout l’Orient hindou et bouddhiste. Ainsi dite, elle évoque la Trimourti mais simplifiée en OM, elle est l’image de l’Etre unique et universel.

=============================

Le OM atteint le germe dans l’oeuf et ne s’arrête pas à la coquille.

Proverbe hindou.
=============================

Janine ROPARS.