Logo de ce site

Accueil > Biosynergie > Héliades > Héliades N°17 > LA BIOSYNERGIE ET LA VIE

Editorial

LA BIOSYNERGIE ET LA VIE

dimanche 1er juin 2003

Nous sommes tous résignés a la mort, c’est à la vie que nous n’arrivons pas à nous résigner.

Le fond du problème, Gr. GREENNE.

A Micheline, Marie, Yvon, à nos amis de Remiremont et à ceux de la région.

Lorsque la terre se met à trembler et que tout vacille autour de nous, alors des questions fondamentales se posent à chacun. Et à ce moment là, face à ces événements imprévus, se pose la question suprême : Qu’est-ce que la VIE et quel est le sens de ma Vie ?

Avec ce premier numéro de l’année qui correspond aussi au numéro 17 d’Héliades, c’est-à-dire, en référence à une certaine Numérologie, aux ETOILES et à la VIE, nous souhaitons vous proposer quelques réflexions à propos de la Vie.

Qu’est-ce que la Vie ?

La Vie - ma Vie s’inscrit dans un ensemble de CYCLES auquel j’obéis tant bien que mal et il m’en coûte parfois, c’est vrai, de m’adapter à ces cycles -.

La Vie - ma Vie est ÉNERGlE, elle circule dans mon corps par différents chemins, et là, également, je me trouve relié à l’environnement, aux saisons, au cosmos... -.

La Vie - ma Vie est PULSION ; la Vie est pulsion et ma relation avec Autrui et avec l’objet n’est pas indifférente. L’AMOUR intervient et influence le cours de mon existence, provoquant, comme chez tout un chacun des joies et des souffrances et des interrogations profondes

La Vie - se reconnaît à la SENSIBILITÉ, à celle que je vis et que j’exprime et à celle que je reçois ; la domaine du sensible est immense en même temps que personnel, voire secret, secret à l’autre mais parfois aussi secret à moi-même.

La Vie - est RÉFLEXION, mais aussi ACTION. Laquelle des deux l’emporte chez moi ?

La Vie est ACCEPTATION, mais aussi RENONCE-MENT, obligatoirement. Il n’est pas possible de tout avoir, de tout faire, de tout connaître. Je dois accepter, et ce n’est pas le plus facile, de devoir choisir.

La Vie est PRUDENCE mais aussi AUDACE. Roosevelt ne disait-il pas qu’il y a quelque chose de pire que de ne pas avoir réussi : c’est de ne pas avoir essayé.

Mais la Vie nous conduit aussi à traverser des périodes de SOUFFRANCE, d’angoisse, voire de douleur aiguë. Alors les personnes concernées s’interrogent sur la cause de ces problèmes, sur l’origine de la maladie qui les affecte.

Les réflexions qui s’en dégagent nous conduisent parfois à considérer la Vie comme un merveilleux cadeau, - mieux, comme un DON qu’il nous appartient de préserver -.

Mais avons-nous toujours les connaissances suffisantes pour guérir et prévenir la maladie ?

La Vie, c’est aussi un long apprentissage.

La Vie, c’est essentiellement une ESPÉRANCE. Espérer est nécessaire, tout comme la recherche d’épanouissement.

Les aspects de la Vie apparaissent comme multiples et contradictoires et pourtant il nous appartient d’UNIFIER ces différents aspects pour évoluer en harmonie. Certains qualifient cette unification d’Alchimie Humaine.

Et c’est effectivement ce que le Relaxologue doit réaliser lui-même avant de se proposer d’aider Autrui. Ici les exigences sont plus grandes encore que dans certaines relations d’aide car il faut tout à la fois maîtriser ses pulsions, ses sentiments, accepter chacun donc tous et s’ouvrir à I’UNIVERSALlTÉ HUMAINE.

Cependant si la réalisation de Soi s’effectue progressivement en évoluant vers la SAGESSE, alors la Vie est présente, permanente, indestructible. Alors les forces de la Vie coopèrent davantage et elles se trouvent considérablement amplifiées.

VIVRE LA BIOSYNERGIE, C’EST VIVRE POUR SOI, mais aussi POUR L’AUTRE, et AVEC L’AUTRE ;

C’EST VIVRE INFINIMENT.