Logo de ce site

Accueil > Biosynergie > Héliades > Héliades N°04 > Les cinq éléments

Les cinq éléments

lundi 2 juin 2003

1) CONSTRUCTION

Toute chose manifestée est située dans un espace-temps donné et définissable. L’espace peut être défini par les grandes orientations Nord, Sud, Est, Ouest. Le temps est gradué par la course de notre Terre autour du Soleil, les solstices et les équinoxes ponctuent les principales étapes des saisons correspondantes : Été, Hiver, Printemps, Automne.

En quelque lieu que nous soyons, nous pouvons définir les orientations ; cette relativité de l’espace est due à notre position d’observateur. Nous nous plaçons au centre, à l’intersection de la croix des quatre orients. De même, chaque saison exprime une essence particulière qui lui est propre mais l’ensemble participe à l’oeuvre du temps de récolte, véritable quintessence. C’est la cinquième saison des Chinois, période d’inter-saison et de synthèse ’à la fin de l’été. La manifestation obéit donc sous cet angle à une dynamique particulière sous l’égide de quatre éléments, plus un central, à la fois source et fin du système, axe et synthèse. Ce sont les 5 ÉLÉMENTS des Chinois : le BOIS, le FEU, la TERRE, le MÉTAL et l’EAU.

2) ANALOGIES

EAU : à cet élément est assimilé le froid, l’hiver, la fonction
phosphocalcique, et donc les reins et la vessie, le sens de l’ouFe
(vibrations du squelette).

BOIS : à cet élément est assimilé le printemps avec la germination, le vent, la fonction locomotrice, musculaire, en relation avec la fonction glycogénique du foie, lui-même associé à la vésicule biliaire ; c’est aussi la vue qui permet d’adapter l’effort musculaire.

FEU : à cet élément est assimilé l’été , la fonction sanguine avec le cœur et l’intestin grêle (ses villosités permettent la nutrition des globules rouges), tous les vaisseaux sanguins et les liquides organiques, la circulation et le teint du visage ; son antenne sensorielle est le goût avec la langue.

TERRE : à cet élément est assimilée la cinquième saison (entre chaque saison et la période entre l’été et l’automne qui est appelée vraie cinquième saison), la fonction nerveuse avec la fabrication d’électricité par la cellule (la pompe à sodium, rapport Na/K) ; son antenne sensorielle est le toucner avec les lèvres.

MÉTAL : à cet élément est assimilé l’automne ; c’est la fonction
d’oxydation des poumons et du gros intestin, rapport 02/C02 ;
son antenne sensorielle est l’odorat avec le nez.

3) CIRCULATION (Voir l’étoile à 5 branches)

Le système des 5 éléments obéit à deux lois : une loi de GÉNÉRATION, dans laquelle il peut y avoir activation ou freinage. L’activation se fait dans le sens des aiguilles d’une montre. L’eau génère, active le bois qui génère le feu, qui génère la terre, qui génère le métal, qui freine la terre, qui freine le feu, qui freine le bois, qui freine l’eau. Une loi d’INHIBITION ou de facilitation : dans ce système de relation interne, il n’y a pas de circulation mais un contrôle d’un élément sur l’autre, un peu comme des pôles magnétiques différemment chargés. Sous ce rapport, l’eau éteint le feu, qui fond le métal, qui coupe le bois, qui absorbe l’énergie de la terre, qui absorbe l’eau.

A l’inverse, le feu facilite l’eau, qui... etc...

4) UTILISATION
L’utilisation de ce système est très importante pour l’acupuncteur : c’est un des éléments de son puzzle énergétique pouvant le conduire à un diagnostic du bilan énergétique et au traitement adéquat. Il faut, en fait, des années de réflexion et d’expérience pour saisir les enseignements d’un tel système. Au fil du temps, il ne perd rien de sa réalité apparemment naïve, il reste toujours enseignement de valeur insoupçonnée.

RELATIONS ANALOGIQUES
BOISFEUTERREMÉTALEAU
ORIENTATIONSESTSUDCENTREOUESTNORD
SAISONSPRINTEMPSÉTÉ5ème SAISONAUTOMNEHIVER
FONCTIONSLOCOMOTRICESANGUINENERVEUSERESPIRATOIREOSSEUSE
ORGANESFOIECOEURRATE/PANCREASPOUMONSREINS
VISCERESVÉS. BILIAIREINT. GRELEESTOMACGROS INTVESSIE
FATIGUESMARCHEOBSERVATIONASSISCOURBÉ ALLONGÉDEBOUT STATIQUE
SENSVUEGOUTTOUCHERODORATOUIE
TISSUSMUSCLES ONGLESSANG VAISSEAUXCHAIR NERFSPEAU POILSDENTS/OS CHEVEUX
COULEURSBLEU/VERTROUGETERREUSE JAUNEBLANCGRIS
ENTITÉS VISCÉRALESIMAGINATIONJOIERÉFLEXIONINSTINCTVOLONTÉ
VARIATIONS PSYCHIQUESÉMOTION COLERERIRE INEXTINGUIBLEOBSESSIONTRISTESSEPEUR
VARIATIONS ATMOSPH.VENTCHALEURHUMIDITESECHERESSEFROID
SAVEURSACIDEAMEREDOUCEPIQUANTESALÉE
VIANDESMOUTONVOLAILLESBOEUFCHEVALPORC
CÉRÉALESMILLET AVOINEBLÉORGERIZSARAZIN LÉGUMINEUSES

Le système des 5 éléments permet d’aborder d’un œil nouveau tous les aspects de la connaissance. Il permet une approche dynamique de nous-même et de notre environnement. A travers lui, rien n’est statique, tout témoigne de la grande vie partout à l’oeuvre. Par exemple, rien ne paraît plus inerte que le règne minéral. Pourtant les géologués connaissent le Cycle métamorphique, dans lequel la matière se transforme, au cours des millénaires en cinq aspects : les roches sédImentaires, les roches métamorphiques, le magma en fusion, les roches Ignées, les sédiments, divers raccourcis pouvant être empruntés.

Appliqué à la rééducation psycho-sensorielle que constitue la relaxation, nous possédons une structure de travail utile au niveau sensoriel (ouïe, vue, goût, toucher, odorat) et au niveau de la conduite même de la relaxation (os, muscles, liquides organiques ou sang, nerfs, peau et respiration.

5) CONCLUSION

La compréhension d’une dynamique quelle qu’elle conduit souvent à un non-agir, dans le sens d’aller avec et non aller contre.

LAO TSE nous dit que le sage se tient au centre car,

Les 5 couleurs rendent l’homme aveugle

Les 5 notes rendent l’homme sourd,

Les 5 saveurs rendent le palais insensible...


Patrice LAURENT est l’auteur du livre LA MUTATION DE LA TORTUE, Le Tao de la rééducation psychosensorielle, paru en novembre 1987 aux Editions VERLAQUE/S.F.E.R.E
Une édition revue et mise à jour sera publiée au 4ème trimestre 2003.